Glossaire

Ajustage
Ensemble d’opérations réalisées sur un système de mesure pour qu’il fournisse des indications prescrites correspondant à des valeurs données des grandeurs à mesurer. Plus simplement, l’ajustage consiste à ramener l’appareil dans des tolérances d’exactitude de mesure plus fine. Divers types d’ajustage d’un système de mesure sont le réglage de zéro, le réglage de décalage, le réglage d’étendue (appelé aussi réglage de gain).
Il convient de ne pas confondre l’ajustage d’un système de mesure avec son étalonnage, qui est un préalable à l’ajustage.

Attestation d’examen CE de type
Ce document est délivré au fabricant par l’organisme notifié lorsque le type, c’est-à-dire un échantillon représentatif de la production, satisfait aux dispositions de la directive.

Classe (de précision)
L’échelon de vérification, le nombre d’échelons de vérification et la portée minimale sont donnés dans le tableau ci-après en fonction de la classe de précision des instruments :

tableau1

La portée minimale est réduite à 5 e pour les instruments de classe II et III servant à déterminer un tarif de transport.

Classe (d’exactitude d’un capteur)
Nombre maximal des échelons de vérification des cellules de pesée (nmax) en fonction de la classe d’exactitude :

tableau2

Selon la recommandation OIML R 60.

DIRECCTE
Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi.
Entre autres missions, cet organisme de l’état est chargé du contrôle dans le domaine de la métrologie. Les DIRECCTE ont été créées suite à la réorganisation, depuis 2010, des DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement).

Échelon réel (d)
Valeur exprimée en unités de masse de la différence entre deux indications consécutives (pour une indication numérique).

Échelon de vérification (e)
Valeur exprimée en unités de masse utilisée pour la classification et la vérification d’un instrument.

Échelons multiples (Instrument à)
Instruments ayant une seule étendue de pesage qui est divisée en étendues de pesage partielles ayant chacune un échelon différent, l’étendue de pesage étant déterminée automatiquement selon la charge appliquée, pour des charges aussi bien croissantes que décroissantes.

Erreur Maximum Tolérée (EMT)
Valeur maximale de la différence, en plus ou en moins, autorisée par la réglementation entre l’indication d’un instrument et la valeur vraie correspondante, déterminée par référence à des masses étalons, l’instrument étant préalablement à zéro à charge nulle et en position de référence.

tableau3

Étalon
Masses dont la valeur sert de référence. Ces masses doivent être conformes aux exigences de la recommandation OIML R 111.

Étalonnage
Ensemble d’opérations établissant, dans des conditions spécifiées, la relation entre les valeurs de la grandeur indiquées par un appareil de mesure ou un système de mesure, ou les valeurs représentées par une mesure matérialisée ou par un matériau de référence, et les valeurs correspondantes de la grandeur réalisées par des étalons. L’étalonnage permet, par exemple, la vérification des masses d’ajustage* par comparaison à des masses étalons.

Étendue de pesage
Intervalle compris entre la portée minimale et la portée maximale.

Étendues multiples (Instrument à)
Instruments ayant deux ou plus de deux étendues de pesage avec des portées différentes et des échelons différents, pour un même récepteur de charge, chaque étendue allant de zéro à sa portée maximale.

Fidélité
Aptitude d’un instrument à fournir des résultats très voisins pour une même charge déposée plusieurs fois et d’une manière pratiquement identique sur le récepteur de charge, dans des conditions d’essai raisonnablement constantes.

Incertitude
Paramètre associé au résultat d’un mesurage qui caractérise la dispersion des valeurs qui pourraient raisonnablement être attribué au mesurande.

IPFNA
Instrument de pesage nécessitant l’intervention d’un opérateur au cours de la pesée, par exemple pour le dépôt ou le retrait des charges à peser sur le dispositif récepteur de charge ainsi que pour l’obtention du résultat. Ces instruments permettent l’observation directe du résultat de pesage, soit par affichage, soit par impression.

Justesse
Accord étroit entre la moyenne d’un nombre infini de valeurs mesurées répétées et une valeur de référence (valeur vraie). L’erreur de justesse est donc l’écart entre le résultat moyen et la valeur vraie. Elle représente l’erreur globale résultant de toutes les causes pour chacun des résultats de mesure pris isolément.

LNE
Le Laboratoire National de métrologie et d’Essais est un organisme français chargé de réaliser les mesures et essais de produits en vue de leur certification pour leur mise sur le marché. Il intègre les activités de métrologie de l’ancien Bureau National de Métrologie (BNM).

Mesurage
Ensemble des opérations ayant pour but de déterminer la valeur d’une grandeur.

Mesurande
Grandeur que l’on veut mesurer, grandeur soumise à mesurage. En ce qui nous concerne, il s’agit de la masse d’un corps.

Métrologie
Science de la mesure associée à l’évaluation de son incertitude.

Mobilité
Aptitude d’un instrument à réagir à de petites variations de charge. Le seuil de mobilité à une charge donnée est la valeur de la plus petite surcharge qui, déposée ou retirée sans choc sur le récepteur de charge, provoque une variation perceptible de l’indication.

OIML
L’Organisation Internationale de Métrologie Légale est une organisation intergouvernementale dont objectif est de promouvoir la standardisation de la métrologie légale.

Portée maximale

Capacité maximale de pesage, compte non tenu de la capacité additive de tare.

Portée minimale
Valeur de la charge en dessous de laquelle les résultats des pesées peuvent être entachés d’une erreur relative trop importante.

Répétabilité
En cas d’application du même mesurande dans des conditions de mesurage identiques, les résultats de mesurages successifs doivent être très proches les uns des autres. La différence entre les résultats des mesurages doit être faible par rapport à l’EMT.

Résolution
Plus petite variation de la grandeur mesurée qui peut être indiquée par l’instrument.

Vente Directe au Public (VDP)
Une situation de vente directe existe lorsque toutes les conditions suivantes sont remplies :
- L’opération de pesée est effectuée pour et en vue d’une transaction où des marchandises sont achetées ou vendues en fonction de leur poids.
- Le client est présent quand l’opération de pesée est effectuée.
- Tous les aspects de la transaction commerciale sont conclus au même moment et sur place.
La première condition exclut les opérations de pesée pour le calcul d’un péage, tarif, taxe ou redevance de type similaire. Lorsque l’instrument de pesage utilisé est un instrument en libre-service, utilisé par le client en l’absence de l’autre partie, cela constitue également de la vente directe. La Vente Directe au Public consiste en une vente directe telle que définie ci-dessus où des marchandises sont achetés ou vendues par une personne privée qui en est le consommateur final.

Vérification (périodique / primitive)
Une vérification métrologique consiste à apporter la preuve par des mesures (étalonnage) que des exigences spécifiées sont satisfaites. Le résultat d’une vérification se traduit par une décision de conformité (suivie d’une remise en service) ou de non-conformité (suivie d’un ajustage, d’une réparation, d’un déclassement ou d’une réforme de l’appareil).